Life

20 phobies étranges que vous ne connaissez sûrement pas ! (partie 2)

Écrit par noursik

Jouer à se faire peur permet d’exorciser les craintes qui nous habitent. Les enfants adorent les histoires d’ogres ou de loup. Certains adultes sont même des accros des sensations fortes. Mais lorsque la peur devient incontrôlable et maladive, on parle de phobie.

Les phobies sont des peurs irrationnelles, non justifiées ou démesurées par rapport à leur cause.

Dès notre plus jeune âge, la peur fait partie intégrante de notre vie. La peur du noir, de certains animaux ou des inconnus est normale et même souvent nécessaire : elle permet de prendre conscience des dangers et sert de sonnette d’alarme indispensable à la survie. Tout au long de notre vie, nous apprenons à la gérer et à la surmonter.

Mais lorsque la peur devient incontrôlable et maladive, lorsqu’elle handicape la vie quotidienne, on parle de phobie.

Dans cette deuxième partie on va voir 10 phobies qui sont très étranges et dont vous ignorez l’existence :

1. Nostophobie: la peur de retourner à la maison

 

Revenir à la maison entraîne normalement un sentiment de sécurité, mais certains craignent cela comme la peste. Parfois, cela est dû à un historique d’abus à cet endroit, ou à la peur d’être perçu comme un échec une fois de retour.

2. Kathisophobie: la peur de s’asseoir

 

Vous n’avez qu’une pensée en tête : vous écraser dans un fauteuil confortable une fois rendu à la maison? Tous ne partagent pas ce moment de bonheur.

3. Octophobie: la peur du chiffre 8

 

Certains experts affirment que la crainte du chiffre 8 pourrait être liée à une superstition, la peur de l’inévitable. Inclinez le chiffre 8, et vous avez le signe de l’infini. Certains craignent le symbole, d’autres détestent tout groupe d’objets au nombre de 8.

4. Éleuthérophobie: la peur de la liberté

 

Ceux qui vivent avec cette phobie ne prennent habituellement aucune initiative et n’osent rien faire sans les directives d’une autre personne. Cela en fait des disciples naturels et non des leaders.

Cela pourrait être la conséquence de la crainte de responsabilités accrues qui accompagnent habituellement une grande liberté de gestes et de parole.

5. Omphalophobie: la peur des nombrils

 

Il est hors de question pour un omphalophobe de toucher son nombril, même lorsqu’il se lave. Certains vont jusqu’à couvrir le leur d’un pansement, ou évitent de fréquenter des lieux où il serait exposé, comme la plage ou les piscines publiques par exemple.

6. Idéophobie: la peur des idées

 

Les idéophobes se méfient et/ou craignent le raisonnement ou l’explication d’une idée. Ceci explique peut-être pourquoi certains de vos collègues ne cessent de mettre rapidement un frein à vos meilleures suggestions.

7. Logophobie: la peur des mots

 

Les logophobes se débrouillent fort bien lors d’une conversation. C’est lorsqu’ils sont en présence d’écriture que tout dérape, et cela peut les mener jusqu’à la paranoïa. La plupart des gens qui en souffrent ne savent pas lire, et refusent d’apprendre à le faire.

8. Astrophobie: la peur des étoiles

 

Rien de plus beau qu’un ciel étoilé en pleine campagne, une nuit d’été. Toutefois, tous ne partagent pas votre bonheur. Les astrophobes vont jusqu’à laisser leurs rideaux fermés en tout temps, afin d’éviter d’être confrontés à la notion de cet univers sans fin qui nous entoure.

9. Ablutophobie: la peur de se laver (ou de se noyer)

 

La personne malodorante derrière vous dans la file de l’épicerie souffre peut-être d’autre chose que de malpropreté… elle pourrait être incapable de se laver, une phobie que l’on retrouve surtout chez les femmes et les enfants.

Cette peur trouve généralement sa source dans un traumatisme passé, et peut mener à une véritable isolation du reste de la société.

10. Phobophobie: la peur d’avoir… une phobie

 

Voilà un combat perdu d’avance pour ceux qui en souffrent.

A propos de l'auteur

noursik